Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 07:00

 

Logo EADS VerticalTélétravail, travail nomade,

la CFDT demande l’ouverture de négociations dans EADS !

 

 

Le télétravail relève d’une véritable demande des salariés. Cela a été confirmé notamment  par l’enquête de la CFDT sur le temps de travail et les charges de travail menée en 2012 au sein des différentes entités d’EADS (voir résultats complets sur le site : http://www.cfdt-eads.over-blog.com).

 

Le développement des nouvelles technologies (téléphone portable, « smartphone », PC portable, etc.) conduit à une intrusion de la vie professionnelle dans la vie personnelle. Il convient donc de dissocier ce qui relève du « travail nomade » (soir, WE, etc.) et ce qui pourrait relever du télétravail (travail 2 à 3 jours par semaine au domicile).

 

Consulter ses mails et y répondre, le soir ou le WE avec son PC portable ou son « smartphone » ce n’est pas en effet du télétravail. Travailler sur un dossier « au calme », le soir ou le WE, ce n’est pas non plus du télétravail. Pour autant ces démarches « volontaires » sont devenues courantes. Cet empiétement sur la vie personnelle, doit être encadré, et la CFDT revendique notamment un véritable droit à la déconnexion, les salariés n’étant pas corvéables à merci. Si des salariés doivent rester joignables, cela doit être réglé dans le cadre de l’astreinte. La problématique renvoie par ailleurs aux charges de travail et aux méthodes de management (développement de carrière lié à des objectifs individuels, eux même liés à des « comportements », etc.). Elles peuvent en effet, conduire  à mettre une pression insidieuse sur les salariés et entrainer des risques psychosociaux.

 

Les attentes des salariés sur le télétravail avec 2 à 3 jours par semaine au domicile, sont fortes et sont notamment liées :

 

-       A un besoin de préservation de leur vie personnelle,

-       A un besoin de vouloir travailler avec plus de sérénité et moins d’interruptions continuelles dans le travail,

-       A des problématiques de transports et de temps de trajet domicile – travail

-      

 

Le télétravail n’est certes pas adapté à tous les métiers, mais il n’est pas non plus réservé aux seuls cadres. Le télétravail nécessite par contre de revoir les méthodes de travail et de management des équipes avec un renforcement du lien de confiance entre le salarié et sa hiérarchie.

 

La CFDT demande officiellement l’ouverture de négociations en 2013,  dans les différentes entités EADS, sur le télétravail. Cette demande s’intègre dans la démarche « My Life at EADS » sur l’amélioration de la qualité de vie au travail des salariés. Alors que des accords sont déjà en vigueur chez nos collègues allemands, il ne reste plus qu’à le mettre en œuvre en France en ne se contentant pas de « simples expérimentations » !

 

 

 

 

Partager cet article

commentaires

Channing Fauc 08/12/2013 22:32


Les mobiles et les ordinateurs portables permettent à chacun de transporter son univers professionnel et ses contraintes n’importe où. Et s’il est possible de travailler partout, il est
possible de travailler tout le temps. Le temps de travail s’entrelace avec d’autres temps sociaux, les phagocyte comme il peut être phagocyté par eux.

CFDT AIRBUS GROUP 25/06/2014 16:11



C'est le sens de notre tract...